Eldorado fête son anniversaire : 1 an !

Discussion dans 'M10 - Taverne' démarrée par PetitAL, 19 Novembre 2014.

Partager cette page

  1. Karamelle

    Karamelle Invité

    Félicitations aux gagnantes et bravo à Clint Mille !
     
  2. valeriane2014

    valeriane2014 Capitaine

    Inscrit depuis le :
    20 Novembre 2014
    Messages :
    273
    "J'aime" reçus :
    5
    Bravo à tous

    Merci à tous et à l 'équipe
    je fus un plaisir de participer

    Bravoo à Lily et Clint ;)
    Félicitations ))))))
     
    Dernière édition: 3 Décembre 2014
  3. Lily Langtry

    Lily Langtry Citoyen

    Inscrit depuis le :
    5 Juillet 2014
    Messages :
    85
    "J'aime" reçus :
    12
    Hey !
    Que voilà une jolie surprise ! :eek:

    *Retrousse ses jupons, cabriole frénétiquement dans la poussière et se ridiculise copieusement devant la mairie de Bastonia*

    Merci à toute l'équipe pour cette animation rondement menée, tous ces petits cadeaux et les mots d'encouragement pour la pauvre cervelle peu conformée pour la logique électronique.

    Bravo à tous. J'ai hâte de lire toutes les histoires !

    [TVY="https://www.youtube.com/watch?v=NTymtAbaG08"][/TVY]
     
  4. PetitAL

    PetitAL Chargé(e) d'évènement Membre de l'équipe

    Inscrit depuis le :
    1 Mars 2011
    Messages :
    7.310
    "J'aime" reçus :
    343
    Voici tous les noms de concessions (et leurs propriétaires) ayant reçu des points du jury.

    Bien entendu cela ne veut pas dire que tous les autres ne nous ont pas plu !
    Il a été très difficile de choisir, réellement.


    [​IMG]
     
  5. PetitAL

    PetitAL Chargé(e) d'évènement Membre de l'équipe

    Inscrit depuis le :
    1 Mars 2011
    Messages :
    7.310
    "J'aime" reçus :
    343
    Et voici maintenant les histoires qui ont obtenu nos points après une lecture attentive des 50 productions envoyées.
    Chaque histoire se découvre en cliquant sur "voir".

    Notre gagnante avec 16 points :
    Lily Langtry

    3ème défi : Et voici mon histoire de la création de ma concession :

    On raconte qu'en temps de froidure automnale
    PetitAL décida que l'West tout engourdi
    Devait seller monture et qu'en folle cavale
    Donnerait le filon vendredi à minuit.

    Pour tout l'or du monde Lily n'aurait manqué
    Aventures en pagaille et course échevelée,
    Prospection aux rivières, bivouacs improvisés,
    Un CASTOR A MA droite : me voilà outillée !

    Et j'ai vu sur la route deux cowboys aguerris
    Lâcher la poêle à frire pour chasser les bandits,
    Cacher pépites et gemmes dans quelque endroit secret

    Proclamer leur terrain, réclamer les papiers,
    Finir par se flinguer l'un et l'autre faux-frère,
    Leur secret protégé à douze pieds sous terre.

    Arrivée en deuxième position avec 14 points : wowwow

    3ème défi : L'histoire de la découverte de ma concession

    Oh, vaste étendue qui s'ouvre devant mes yeux émerveillés
    De joie et de stupeur je reste bouche bée.
    Alors que je ne rêvais qu'à quelques pépites d'or,
    Tu me promets bien plus, peut-être même un trésor.

    Explorer, avancer, prospecter et le flot de la rivière contrôler,
    Tout cela se fit avec difficulté, mais même inexpérimenté, j'y suis arrivé.
    Jusqu'à tard le soir et tôt le petit matin,
    Je travaillais avec entrain, la bêche à la main.

    Quand enfin, je pus, du fruit de mon labeur, jouir,
    Et ainsi, voir dans la batée les pépites reluire,
    Je dus vite avec quelques grammes d'or partir,
    Devant ces bandits qui ne cherchaient qu'à nuire.

    Harassé, après avoir longtemps marché et tant cherché,
    Enfin, PetitAl s'est montrée à travers mes yeux embués
    Et c'est grâce à elle que je pus cette concession fonder.

    En troisième position avec 8 points : Syga

    Troisième défi

    L'histoire de la concession "La Godasse" :

    C'est vraissemblablement en 1711 qu'un paysan trouva dans son champ un "Caillou tout broché d'or".
    Le dit caillou s'était inséré dans la chaussure trouée du paysan alors qu'il y cultivait son champ.

    La nouvelle de la trouvaille fit le tour du village en moins d'un jour et fini par parvenir aux oreilles du gouverneur d'Eldorado.
    Celui-ci y fit envoyer son "Maître mineur" qui y découvrit le plus important filon d'or jamais trouvé.

    Pour marquer l'événement le Gouverneur fit fondre une coupe en or portant la mention "Vase fait de l'or de La Godasse".
    La coupe fut conservée durant un mois dans l'église de chaque ville d'Eldorado.
    Chaque prêtre de chaque église y apporta sa bénédiction.

    La coupe est aujourd'hui le symbole de la richesse d'Eldorado. Elle est conservée dans un fort tenu secret.

    Le paysan à l'origine de la découverte de l'or mourru, quelques années plus tard, dans la pauvreté;
    mais son histoire, l'emplacement de sa ferme et de la mine "La godasse" sont connu dans tout l'ouest.

    En quatrième position avec 7 points, ex-aeaquo : krissdv et Calypso06

    3ème défi : Et voici mon histoire de la création de ma concession :

    Il faut lire ça comme une lettre reçue par PtitAl provenant de sa Tante qui lui écrit au soir de sa vie (toute ressemblance.... )

    "Deadwood, Black Hills, 17 Mars 1887.

    Depuis longtemps je souhaitais t'écrire ma chère nièce afin de te donner de mes nouvelles.
    Me sachant malade et fatiguée je ne sais pas si nous aurons l'occasion de nous revoir un jour.
    Je vais te raconter, en espérant ne pas t'ennuyer avec cette partie de ma vie, mon arrivée ici dans les Blacks Hills et mon installation dans cette ville à l'ombre des ces montagnes dorénavant connues dans tout le pays.
    Comme tu dois t'en souvenir je suis partie alors que tu étais encore jeune, tes parents étaient encore parmi nous.
    Je ne t'emmenais pas afin de t'épargner les difficultés et l'inconfort du voyage.
    Ce voyage fut aussi long que pénible car la région était dangereuse et infestée d'indiens.
    Je les redoutais plus que je ne les vis, d'autres n'eurent pas cette chance.
    Ici pour survivre il a fallu trouver un compagnon qui après avoir été trappeur puis loueur de chevaux a fait encore plusieurs autres métiers afin de nous permettre de survivre et de pouvoir nous installer dans un confort minimaliste mais suffisant.

    Pour ma part j'occupais mon temps en m'occupant de la maison et gagnait ma vie grâce à la livraison de lettres entre notre ville et sa voisine, qui ne l'est pas tant que ça.
    Ici, le long de la frontière occidentale je ne sortais jamais désarmée, il n'avait pas la même prudence.
    Il était parti travailler sur son filon, une mine qu'il avait racheté à un vieil alcoolique, un ancien shérif à ce qu'il aimait raconter, et qui plus surement était probablement un ancien mineur.
    Mon compagnon n'est jamais revenu. En ville, on ne sait pas exactement ce qu'il s'est passé...
    Certains accusent les indiens d'autres les animaux sauvages, la région étant accidentée et les mines y étant nombreuse il peut aussi s'être fait prendre dans un éboulement, un effondrement dans sa mine ou un glissement de terrain sur le trajet.

    C'est le titre de propriété de cette mine qui selon lui était très prometteuse que tu trouveras avec ma lettre.

    J’espère que tu en feras le meilleur usage possible et te revoir si dieu m'en laisse le temps.

    A bientôt donc ma nièce, à défaut grâce à cette lettre mes pensées t'accompagneront lors de ton voyage et pour la suite de ta vie.

    Affectueusement.

    Ta tante Clara."

    La Mine oubliée de Pépita / Eldorado –

    défi TROIS
    Tout a commencé il y a un an déjà en une contrée lointaine de L’Eldorado qui devait son nom aux richesses qu’il renfermait. Ces richesses avaient attiré tout ce que l’humanité comptait en aventuriers, amateurs de duels, soldats de tous genres ou bien ouvriers, tous en quête de fortune.Il faisait bon sortir le soir car le Shérif John Fitzburn veillait. Henry Walker (Oui, le frère du célèbre Johnny) tenait son saloon avec soin; il avait fait venir Maria Roalstad, une belle danseuse qui de temps à autre intriguait un peu en faisant parler les clients. Les intrigues étaient courantes, plus que les règlements de compte. Si Waupee était encore admis en ville, les Indiens avaient déjà été repoussés, contraints de vivre en leur réserve. Bien sûr, les trafiquants s’en donnaient à cœur joie, charlatans et marchands ne manquaient pas d’imagination. Jusqu’au jour où …Pépita vint en ville. C’était une petite indienne d’origine Apache sans doute. Rapidement la rumeur s’est répandue évoquant un trésor oublié ou une mine perdue que Pépita venait rechercher ou reprendre sur la Terre de ses ancêtres. Alors une ruée vers l’Or a suivie, tous parcourant le territoire en quêtes multiples. Au saloon, on parlait de Ville Fantôme, de Vieux Manoir, d’Avant Poste, de Montagne magique, de Cercles de pierres, de ruines en plein désert, de ville abandonnée ou encore de clairière, de ferme isolée,etc...Une chose était certaine, l’Aventure allait (re)commencer et chacun espérait bien trouver son Eldorado, trouver son trésor, s'enrichir, devenir un notable respecté... ou bien craint de tous.
    Pépita avait attendu 13 lunes pour partir en quête de la mine oubliée, il aura suffit d' 1 Lune pour là trouver, grâce à elle.
    Il ne restait plus qu'une chose à faire, Protéger la concession, la faire prospérer, éviter les chasseurs de primes, les bandits, les indiens, construire des forts puis les défendre, trouver des amis, former une armée... S'équiper pour une longue épopée! grâce aux richesses de la Concession Nouvelle.

    En sixième position avec 6 points : valeriane2014

    Puis rejoignant PetitAl, je lui présentais les papiers afin qu elle les signe
    - Quel nom pour votre concession ??, me demande-t-elle
    -"L'épine étincelante" , s'il vous plait
    -Tiens donc ??!! et pourquoi ?? - regard curieux de sa part -
    -Ho, je vais vous raconter ça ....

    "Tout comme vous, j avais lu la une du journal "The Western Star" et après ,lorsque j ai reçu votre invitation ,j ai décidé de participer à cette aventure.
    Mais le premier jour a été épique ...héhéhé .Bon...donc...La journée n'avait vraiment pas été fructueuse... Fatiguée par mes vaines recherches, j' avais pris le chemin du retour avant de me faire surprendre par la clarté descendante. Desertique! Mon comté portait bien son nom, mais ce soir, celà était compensé par la myriade de couleurs que m'offrait le ciel pour spectacle. Rouge, orange, jaune, or ! Un véritable incendie embrasait le ciel que je contemplais avec plaisir, marchant à coté de mon cheval, slalomant entre les cereus géants. Subjuguée par tant de beauté, je ne vis pas l'épine de cactus, que dis-je, la pointe, le poignard, le pic qui allait bientôt changer ma vie, et j'y mis pleinement le pied dessus. Quelle douleur atroce!!, telle que je ne pus plus poser le pied à terre et je commençais alors à sauter à cloche pied tel un pantin possédé. Envahie par tant de douleur, je ne vis pas la pente derrière moi, y bascula et la dévala aussitôt. Le ciel et la terre se confondirent alors pendant quelques minutes qui me parurent interminables. Ma course effrénée se termina aussi rapidement qu'elle avait commencée, mais plus en douceur, puisque mon atterrissage fut amortie par une belle boue, bien molle et bien visqueuse, qui suivait le parcours sinueux de la rivière de ce vallon. J'étais recouverte de la tête au pied mais au moins n'avais-je plus mal à ce dernier.
    Et c est en relevant la tête,qu'une lueur scintillante sur la paroi rocheuse de la rive opposée attira mon regard immédiatement. Révélée par le dernier rayon de mon astre coloré bien aimé, je me précipita vers elle et eut le souffle coupé.
    Enfin !!! J'avais enfin réussi.Je découvrais une pépite...signe d'un filon .Et là, je sautais de joie ...malgré ma blessure "

    Et voilà, comment à cause ou plutôt grâce à une sacrée épine ,j 'ai trouvé ma mine, -finissais-je, un grand sourire inondant mon visage-.

    En septième position avec 5 points : toto le haricot

    3ème défi :
    Je possède cette parcelle depuis de nombreuses années, sur la berge du Clear Creek, mais sa seule richesse provient de la culture des haricots, que je revends a bon prix a la Wells Fargo, qui en fait des boites pour ses relais.
    Pourtant, en cette année 1859, la récolte s'annonce difficile...
    Avec l'annonce de la présence d'or dans les rocheuses, les collines environnantes sont envahies de prospecteurs, faisant redescendre les animaux vers les plaines. C'est donc une horde de lapins affamés qui menacent mes cultures.
    J'ai tout essayé pour m'en débarasser ( chiens, fusil... ), mais ils reviennent de plus en plus nombreux.
    La dernière solution consiste donc a leur rendre l'accès plus difficile, en bloquant le col le plus proche, heureseument sur mes terres.
    C'est donc a grand renfort de dynamite que je décide de faire sauter le flanc de la colline. L'opération est un succès, mais l'explosion me projette quelques pieds plus loin...
    Quand je me relève, je crois halluciner... parmi les éboulis, il me semble voir quelques reflets. Je récupère des échantillons, et je fonce au bureau des registres miniers.
    Après expertise, la concession est enregistrée, et je me retrouve a la tête d'une petite fortune, que je compte bien utiliser pour agrandir mes champs...
    Et avec un peu de chance, peut-être qu'en travaillant le sol, je trouverai du pétrole.
    En attendant, on ne m'appelle plus "Toto le Haricot", mais "Monsieur Toto"

    En huitième position avec 4 points : Oscea

    3ème défi : Et voici mon histoire de la création de ma concession :

    Oscea était une grande rêveuse, collectionneuse dans l'âme. Sa cabane était un véritable capharnaüm où armes et vêtements en tous
    genres cohabitaient joyeusement. Elle traversait ce monde-là plus ou moins en solitaire, plus sensible à l'appel de la forêt qu'à celui de l'or. Solitaire ? Non, pas tout à fait !
    Depuis son aventure à l'avant-poste, elle avait un fidèle compagnon, le coyote Chaussure qu'elle avait sauvé et qui depuis, ne l'avait plus quittée. Au fil du temps il était devenu de plus en plus farceur, trouvant sans cesse de nouvelles blagues pour la faire bisquer. Ce jour-là, il lui avait chipé son casse-croûte et elle s'était lancée à sa poursuite à travers les collines. Mais il courait vite le bougre ! Alors
    qu'elle s'arrêtait pour reprendre son souffle, elle glissa sur l'herbe humide et PATATRAAAS..., tomba dans une cavité qu'elle n'avait pas
    remarquée.
    - AAAAAHHHHHH !!!!
    Un éclat de rire retentit au-dessus d'elle et, levant la tête, elle vit le coyote hilare qui la regardait d'un air moqueur.
    - Maudite bestiole !!! Attends un peu que je sorte de là !!!! Mais fais quelque chose, reste pas planté là à te bidonner bêtement ! Je sais pas, moi, va chercher une corde ou ce que tu veux, mais sors-moi de là !!!
    En attendant un éventuel secours, Oscea entreprit de visiter les lieux, découvrant une galerie qui semblait s'enfoncer sous terre, mais pas question de s'aventurer à l'aveugle sans lumière ! Ses yeux s'habituant peu à peu à l'obscurité, elle vit briller mille points lumineux sur les parois. De l'or !!!! Elle avait découvert de l'or !!!! Envolée, sa colère, elle était soudain toute excitée à l'idée de vivre une nouvelle aventure, mais elle allait devoir apprendre à se méfier de tout le monde, tant des autres chercheurs d'or que des bandits toujours à l'affût d'un mauvais coup....

    Boooouuuhhhh

    En neuvième position avec 3 points, ex-aequo : Frenpol et Romy-Anny

    3 eme partie, son histoire
    L'heureux cul-de-jatte.

    Nous étions sur le porche de sa maison, lui, assis dans son rocking chair, la pipe a la bouche comme à son habitude, le soleil commençait à se coucher,
    lorsqu'il commença à me raconter cette histoire, je suis rester près d'une heure à boire chacune de sas paroles.
    "Sur la route du retour, après la fin de la guerre de sécession, avec mon ami Jack, nous avions voulu faire une pause dans une petite ville de l'Utah, dont je ne me souviens même plus le nom. Mais après un différent autour d'une table de poker, nous avons dû nous enfuir car à cette période sombre, tout se régler au son des six coups,
    sans règle, sans bravoure et sans honneur. Nous avons sauté sur nos chevaux et repris la route de l'Ouest, et pour échapper à nos poursuivants, nous nous sommes engouffrés dans un petit canyon tout juste assez large pour nos chevaux, mais quelques kilomètres plus loin, le canyon s'est élargis et nous sommes tombés sur une fabuleuse cascade, là nous avons bivouaqué, et je me suis à la pêche pour le diner, et c'est à ce moment là que mes pieds ont glissés dans un trou probablement causé par les remous de la cascade, faisant ébouler un énorme rocher sur mes deux jambes. Lorsque Jack a enfin réussi à m'extraire grâce à son cheval, nous avons compris que seul l'amputation de mes jambes me sauverait la vie. Ce que Jack fit péniblement, et c'est en voulant enterrer mes membres qu'il remarqua cette brillance anormale dans les ourlets de mon pantalon, plusieurs pépites de la taille d'une balle. Nous sommes revenus bien des semaines plus tard, une fois remis, et après avoir acheté la concession, pour commencer à creuser cette parcelle au bord de cette rivière et de cette cascade, pour y découvrir le plus gros filon de l'état."
    "- Eh oui mon garçon ! c'est comme ça que ton grand père est devenu le plus triste et le plus heureux des hommes à la fois !
    Et c'est pour cette raison que Jack et moi l'avons appelé, la concession de l'heureux cul-de-jatte."

    Le jaune espoir

    3e défi : mon histoire

    Assise le long de la rivière, je regarde le petit John jouer avec les cailloux et je ne peux retenir mes larmes. Nous voilà tous les deux seuls au monde. Mon Suisse de mari est parti avec le coffre-fort et la seule richesse qui nous reste est la vieille bicoque de Cristobal. L'héritage du tonton soiffard est arrivé à point nommé pour nous éviter de dormir dehors même si cette baraque accolée à la montagne se trouve perdue au milieu de nulle part. Le petit John s'étouffe, il vient de porter un caillou à sa bouche. Je me précipite pour donner une grande tape dans le dos de mon bébé. Ouf ! il recrache une... pépite ? Mais oui, c'est bien de l'or.
    Je rentre dans la maison de tonton Cristobal et fouille tout de fond en comble, à la recherche des papiers de la propriété. Je ne trouve rien et je bute sur un coin de parquet. Je soulève et découvre une sacoche en cuir. A l'intérieur, des plans qui montrent que tonton possédait bien plus que sa petite bicoque : tous les terrains alentours et, dans un mouchoir en soie, une dizaine de pépites d'or.
    Le petit John a désormais un an de plus. La petite bicoque de tonton Cristobal est devenu un beau manoir entouré d'une véritable petite ville qui a poussé autour de la montagne. Ma concession attire de nombreux ouvriers qui me saluent avec respect. Notre avenir est assuré. Mon fils pourra faire de brillantes études et ne manquera de rien. Je reviens souvent près de la rivière où l'espoir est réapparu à la simple vue d'un petit caillou jaune...

    Et enfin en onzième position avec 1 point : Ptigibus

    3ème défi : Voici l'histoire de la création de ma concession :

    Le 19 Novembre 2014, PetitAl, une jeune indienne habitant la ville de Projefs, ouvrit son journal "The Western Star" et y lut qu'une immense zone aurifère venait d'être découverte.
    Ayant l'esprit du challenge et de surcroit géologue à ses heures elle décida aussitôt d'aller tenter sa chance pour y trouver les paillettes d'or qui font tant rêver les hommes.
    Mais, étant très philanthrope, elle ne put se résoudre à garder tout cet or pour elle seule et donc invita les colons arrivés dans son secteur depuis un an à l'accompagner.
    Moi même, votre très dévoué narrateur, prit part activement à cette recherche du nouvel "Eldorado"
    Arrivés sur la vaste zone qui s'étendait devant nous il fallut nous séparer et explorer ces lieux pour trouver le bon site aurifère, ce qui ne durât qu'une journée.
    Le gisement était très prometteur et c'est munis de bêches que nous avons creusé nos premiers trous jusqu'à voir briller des reflets qui ne trompent personne.S'ensuivit une cacophonie de Yepee et un flot de chapeaux jetés en l'air.
    Nos batées, écuelles utilisées pour laver les sables aurifères, ayant besoin de beaucoup d'eau, nous dûmes creuser une tranchée jusqu'à un ruisseau presque à sec à cause d'un barrage de castors.
    Ceux ci chassés, un bâton de dynamite eu raison de leur construction et un flot tout d'abord boueux se mit à couler, de plus en plus limpide, jusqu'au bassin que nous avions préparé.
    Certains parmi nous, plus doués pour la chasse que pour le terrassement, furent chargés de la logistique c'est à dire trouver à manger et établir le campement, affaire rondement menée.
    Ainsi, tout ragaillardis par un bon ragout de serpents à sonnette, nous nous mîmes à orpailler jusqu'à la tombée de la nuit et, oh surprise, la lumière rasante du coucher de soleil fit luire une pierre d'un éclat étincelant.
    PetitAl, comme bonne spécialiste, y jetât un coup d'oeil et, l'observant plus attentivement après avoir séparé la pierre de sa gangue de terre, découvrit une gemme d'une merveilleuse beauté, un diamant pur dans ce désert de sable.
    Malheureusement la nouvelle de cette découverte ne passât pas inaperçue et nous vîmes bientôt apparaitre, comme des oiseaux de mauvais augure, certains individus dont les intentions ne prêtaient pas à confusion.
    Comme on dit "l'union fait la force" et c'est ainsi que notre communauté, galvanisée par la perspective d'apporter le bonheur dans chacune des familles et déterminée à protéger le fruit de son labeur, tint tête à cet afflux de vautours.
    Le gisement était suffisamment riche pour apporter la prospérité à tous les participants, c'est pourquoi le terrain fût partagé de façon unanime et à parts égales entre tous et ma concession "Mineral Valley" enregistrée . L'amitié eut le dernier mot.
    THE END


    Merci à eux et merci à tous les autres !

    Ainsi s'achève cette animation anniversaire !

    :p


    [​IMG]
    merci à titouan122 pour cette composition graphique
     
  6. titouan122

    titouan122 Capitaine

    Inscrit depuis le :
    24 Mai 2014
    Messages :
    227
    "J'aime" reçus :
    1
    [​IMG]
    merci à titouan122 pour cette composition graphique[/CENTER][/B][/COLOR][/QUOTE]

    oh, mais derien :')
     
  7. *Jaguar*

    *Jaguar* Invité

    Félicitation aux vainqueurs et encore bon anniversaire Eldorado :)
     
    Dernière édition par un modérateur: 3 Décembre 2014
  8. Clint Mille

    Clint Mille Diplomate

    Inscrit depuis le :
    26 Juillet 2014
    Messages :
    1.318
    "J'aime" reçus :
    168
    C'est sympa de pouvoir découvrir tout ça !
    Encore mille mercis et bravo, vivement la prochaine bougie lol
     
  9. fraigne

    fraigne Invité

    merci à PetitAl pour cette jolie animation, et bravo aux gagnants qui se sont appliqués à respecter la consigne: décrire en 15 lignes maximum, l'histoire de cette concession, la découverte de ce filon...
     
  10. marzolle

    marzolle Capitaine

    Inscrit depuis le :
    23 Juillet 2014
    Messages :
    347
    "J'aime" reçus :
    0
    Merci pour les animations
     
  11. *Miss Tick*

    *Miss Tick* Shérif

    Inscrit depuis le :
    9 Novembre 2012
    Messages :
    486
    "J'aime" reçus :
    29
    :D + 100000000000 :laugh:
     
  12. PetitAL

    PetitAL Chargé(e) d'évènement Membre de l'équipe

    Inscrit depuis le :
    1 Mars 2011
    Messages :
    7.310
    "J'aime" reçus :
    343
    En vous lisant je me pose une question : est-ce une remarque positive... ou une pique contre notre sélection ?
     
  13. *Miss Tick*

    *Miss Tick* Shérif

    Inscrit depuis le :
    9 Novembre 2012
    Messages :
    486
    "J'aime" reçus :
    29
    une piquette alors ^^ :no:
     
  14. titouan122

    titouan122 Capitaine

    Inscrit depuis le :
    24 Mai 2014
    Messages :
    227
    "J'aime" reçus :
    1
    fraigne n'as pas l'air de quelqun comme ça vu ses messages
     
  15. Tante Clara

    Tante Clara Modérateur/trice Membre de l'équipe

    Inscrit depuis le :
    16 Octobre 2011
    Messages :
    10.658
    "J'aime" reçus :
    463
    A mon tour de souhaiter un bon anniversaire à eldorado et de remercier tous les participants.
    Merci pour vos sympathiques mots d'encouragement.
    Merci à petital sans qui rien n'aurait été possible :)
    Merci au jury qui a donné de son temps pour aider aux diverses vérifications et à la lecture (même relecture parfois) de vos jolies histoires.

    Bien que le comptage des lignes eût été plus simple il est passé au second plan.
    Nous sommes désolés pour les quelques déçus, nous ferons mieux la prochaine fois. Promis ! ;)
     
  16. fraigne

    fraigne Invité

    Aucune déception pour ma part, j'ai apprécié l'animation et ne cours pas après les prix , mais dommage de donner une seule et unique consigne et de ne pas s'appliquer à la faire respecter au moment des résultats.
     
  17. Popofe

    Popofe Invité

    Bon annif' Eldorado !

    Merci aux participants pour leur bonne humeur !

    Mais aussi et surtout à PetitAl qui a passée des heures et des heures pour vous amuser et croyez moi elle n'a pas fait que s'amuser elle :x ! Tu as fait un travail de dingue et je voulais t'en remercier publiquement !
    Bien entendu c'est sans oublier Eddy, Riri et Clara principalement !

    Félicitations aux gagnants !!

    Have Fun les loulous !

    Popofe
     
  18. Oscea

    Oscea Maire

    Inscrit depuis le :
    20 Août 2009
    Messages :
    773
    "J'aime" reçus :
    13
    Bravo aux gagnants et à tous les participants ! Quand on croit que tout est fini, ben ça continue avec le plaisir de lire les histoires des autres et ça c'est super aussi !

    Encore merci à l'équipe !
     
  19. PetitAL

    PetitAL Chargé(e) d'évènement Membre de l'équipe

    Inscrit depuis le :
    1 Mars 2011
    Messages :
    7.310
    "J'aime" reçus :
    343
    La remarque est acerbe... puisque j'ai beau recompter, le seul texte qui dépasse 15 lignes c'est celui de krissdv... mais elle est allée à la ligne à des endroits où elle pouvait "gagner" de la place.

    Bref, je n'ajouterai rien de plus...

    Ah si, voici ce que nous avons offert à Clint Mille pour le prix spécial du jury ==> 1 plume de corbeau (id 757) 1 encre invisible (id 2525) et 1 instruction de travail triviales (id 2126)

    Ah mais on n'aurait pas du, ce n'était pas annoncé dans mon règlement !

    Je vais aller me reposer, ça ira mieux demain...
     
  20. Zlatkobsd

    Zlatkobsd Invité

    Lol Petit Al faut pas le prendre comme ça ;)

    Perso j'avais remarqué cette "anomalie" mais après tout on s'en cogne, les textes choisis sont de qualités, et donc leur place méritée. Je pense que cette consigne était là pour éviter des textes trop longs, et la prochaine fois, il vaudrait mieux mettre qq chose comme "entre 15 et 25 lignes", ça laissera du mou, et évitera ces piquettes, comme l'a dit Miss, qui ne sont à mon avis en rien méchantes. Fraigne n'est pas de ce genre :)

    Mis à part ça, merci pour cette animation, pour les jolis et nombreux lots de consolation quand, comme moi, on ne sait pas écrire de beaux textes, et bravo à tous les participants, car après tout, comme le disait Pierre de Coubertin : "L'important c'est de participer"

    @++